Les primevères

17/08/2017

Florifères et précoces, les primevères nous donnent dès le milieu de l'hiver un avant-goût de printemps. Leur floraison multicolore dure longtemps et elles ne requièrent que peu d'entretien : on aurait bien tort de s'en priver !

Les espèces de primevères

Les primevères sont des plantes vivaces qui font partie de la famille des Primulacées. Elles sont originaires de quelques régions tempérées de l'hémisphère nord. Elles sont appréciées pour leurs belles floraisons dès la fin de l'hiver. Il existe quelques centaines de variétés de primevères à travers le monde, mais on les classe généralement en 2 espèces à savoir la primula vulgaris, l'espèce la plus répandue, et la primula veris aussi connue sous le nom de primevère officinale. Les primevères sont faciles à cultiver et ne nécessitent pas beaucoup d'entretiens.

Conseils de culture

Plantez les primevères en pleine terre au soleil ou à la mi-ombre dans un sol bien drainé mais fertile et humifère. Arrosez bien les semaines suivant la plantation si les précipitations sont insuffisantes afin d'assurer une bonne reprise. Des arrosages réguliers en été seront aussi nécessaires en cas de forte chaleur et de sécheresse.

Pour une culture en pot, pensez à bien drainer le fond du contenant avec une couche de graviers ou de billes d'argile pour faciliter l'évacuation de l'eau et éviter l'asphyxie des racines. Un mélange de terreau et de compost conviendra parfaitement à vos protégées.

Ennemis et maladies des primevères

La primevère est très prisée par les limaces, les araignées rouges et les pucerons. Elle est également sensible à la pourriture grise et à la rouille. Préférez les cendres ou la bouillie bordelaise comme protection contre les attaques de ravageurs. La sève de la primevère étant sucrée, les oiseaux adorent la manger.