Au fil des saisons ...

Les conseils du mois de janvier au jardin - Partie 1 -

C'est un mois un peu calme au jardin, mais il ne faut pas laisser le temps courir et prévoir de faire quelques travaux lorsque la météo le permet. 

PLANTES GRIMPANTES : C'est le bon moment pour faire de nouvelles plantations, sauf pour les variétés peu rustiques qu'il est préférable de planter au printemps. Apporter du compost à leur pied. Les clématites en général aiment un sol riche en matière organique, un ajout de terreau de feuilles est le bienvenue en cette saison. On peut commencer à tailler les clématites à floraison estivale (Clématites à grosses fleurs, Cl. Viticella ...) en les rabattant assez court (40 cm au dessus du niveau du sol). Toutes ces opérations se font bien sûr quand le temps le permet c'est à dire hors gel. Tailler les kiwis sans tarder en supprimant le bois mort et certaines vieilles branches abîmées puis tailler court toutes les longues pousses de l'année au-dessus du 4ème bourgeon. Si on taille trop tard, à la montée de sève les coupes ne sont pas cicatrisées, et la plante 'pleure' littéralement et ce n'est pas très bon.

LIERRES : C'est la fin de la bonne période pour les planter, car le sol se refroidit petit à petit, c'est encore possible de faire des plantations surtout dans les régions au climat doux, mais en veillant à les protéger par une toile d'hivernage si une période de gel s'annonce. On peut encore les tailler si nécessaire en cette période, s'il ne gèle pas.

CONIFERES : Replanter sans tarder votre sapin de Noël pour ceux qui le souhaitent en l'acclimatant progressivement au froid. S'il gèle attendez un redoux pour le faire. Lorsqu'il y a d'importante chutes de neige, n'oubliez pas de soulager les branches des conifères, secouer doucement.

ARBRES : Continuer la plantation des sujets en racines nues, pensez à bien les tuteurer pour qu'ils résistent au vent. Il ne faut pas céder à la panique et vouloir élaguer sévèrement ou supprimer tous les arbres suite à l'ouragan de décembre 99, mais plutôt diminuer leur prise au vent, de les rééquilibrer par un élagage dit en 'taille douce' qui consiste à éclaircir le centre de l'arbre et en diminuant la longueur des branches, tout en préservant la forme naturelle de l'arbre. Pour des plantations proches des bâtiments penser aux arbres de petit développement comme l'érable champêtre (acer campestre), le frêne à fleurs (Fraxinus ornus), le hêtre en fuseau (Fagus sylvatica 'Asplenifolia') ou encore l'arbre à pain d'épices (Cercidiphyllum japonicum) qui ne prendront jamais des dimentions gigantesques. Supprimer le bois mort et inspecter le tronc des arbres pour vérifier leur état de santé.

ARBRES FRUITIERS : Supprimer les fruits desséchés ou pourris encore accrochés dans les arbres car ils sont de réels foyers d'infection potentielle.Continuer la plantation des sujets à racines nues si le temps le permet. Apporter à tous une bonne dose de compost autour de chaque pied . Avancez la taille des pommiers et poiriers et appliquez un badigeon à l'argile sur le tronc des arbres fruitiers jusqu'à la base des premières branches, juste après les avoir brosser avec un grosse brosse en plastique.


Les conseils du mois de janvier au jardin - Partie 2 -

PLANTES VIVACES : C'est une période de repos pour les vivaces, surtout dans les régions froides, en cas de grosses gelées on peut les protéger en disposant sur le sol des branches d'épicéa ou de sapin, ce qui a le mérite de bien isoler du froid tout en maintenant une bonne aération. Pour le sud et les régions au climat doux on peut encore planter tout le mois.

ARBUSTES : Continuer la plantation des arbustes à feuilles caduques en racines nues. Il faut bien aérer le sol en profondeur, si la terre est trop compacte et argileuse ajouter un peu de terreau et de sable grossier et mélanger le tout avant de reboucher le trou de plantation. Pour ce qui est du compost ou du fumier bien décomposé, toujours l'étaler en surface pour qu'il se décompose tranquillement sans risquer de fermenter ou d'attirer des insectes ou des champignons au niveau des racines. Ne pas planter dans un sol inondé, mais plutôt attendre des jours meilleurs. Supprimer le bois mort et les branches indésirables sur les sujets plus agés.

ROSIERS : Continuer la plantation des rosiers à racines nues quand le temps le permet. Apporter une bonne dose de compost en surface sur les nouvelles plantations mais aussi sur les anciens pieds. Finir la taille des rosiers grimpants, pour pouvoir les palisser avant que les branches ne soient trop cassantes. Tailler les rosiers arbustifs et à massifs, lorsqu'il ne gèle pas, en faisant une taille longue. Cette taille donne de bien meilleurs résultats que si elle était faite en mars, car les bourgeons à la base des pieds sont mieux irrigués en sève pendant cette période de repos, alors qu'au printemps la forte montée de sève vient nourrir les bourgeons situés en bout de branches dans des rosiers beaucoup moins touffus. Il n'y a aucun risque de dégât par des gelées tardives sur les bourgeons, si on apporte seulement à leurs pieds du compost bien décomposé, alors que si on dépose des engrais chimiques, la plante peut se mettre en végétation même en plein hiver et par conséquent subir des dégâts à la première bonne gelée.

JARDINAGE BIO : Vérifier le tas de compost, remuez-le si nécessaire, et apporter un peu de compost dans les massifs et au pied des arbustes. Veillez à ce que les feuilles mortes mises en tas soient bien aérées régulièrement en les retournant et que les feuilles soient suffisamment humides pour une bonne décomposition. Mettre des pièges jaunes (plaques de plastique jaune couverte de glu, la couleur jaune attirant les insectes) dans les serres pour piéger les insectes indésirables présents en petit nombre avant qu'ils ne se reproduisent en grand nombre au printemps.

PELOUSES : Elle est en période de repos.

ROCAILLE : On peut déjà faire une petite toilette, tailler les arbustes et les tiges sèches de certaines plantes.

BULBES : Les perce-neiges nous annoncent déjà le prochain retour du printemps.

ANNUELLES et BI ANNUELLES: Surveiller les plantes mises en terre à l'automne et les protéger des limaces si nécessaire.

PLANTES AROMATIQUES : Par grands froids protéger les pieds de thym, de romarin, de sauge et de lavandes. Quand vous récoltez un rameau de thym ou de romarin pour la cuisine, veillez toujours à laisser quelques feuilles comme tire-sève au sommet de la tige.


Les conseils du mois de février au jardin

Février peut être glacial. Vous devrez sans doute ne pas retirer trop tôt vos voiles d'hivernage et plastiques à bulles. Au programme de ce mois d'hiver, vous aurez aussi encore beaucoup de tâches d'entretien à réaliser, il s'agit de faire place nette au jardin en prévision du printemps.

Observez déjà les premiers bourgeons, signe que la nature ne va pas tarder à se réveiller !

En février c'est le moment aussi de penser ou de repenser les tracés des massifs ou du potager.

Les fleurs

Continuez la plantation des vivaces. Attention à ne pas bousculer les bulbes mis en place à l'automne (ou avant), ni les vivaces qui pointent juste le bout du nez, comme les cœurs-de-Marie. Divisez les pieds devenus trop gros. Utilisez la fourche-bêche, qui arrache sans trancher, contrairement à la bêche.

Rabattez les touffes de graminées (carex par exemple), avec une cisaille à main.

Nettoyez hellébores, brunneras, heuchères, bergénias des feuilles noircies qui les déparent. Coupez celles des épimédiums, pour profiter de la floraison. 

Les arbustes

Continuez les plantations à racines nues tant qu'il ne gèle pas. C'est même la pleine saison pour planter les rosiers, qui, à racines nues, sont tout de même bien moins chers qu'en pot.

Bouturez le forsythia. Une simple branche - même fleurie -, coupée et mise en terre, va raciner. Bouturez aussi les tamaris, les deutzias, les seringats, les kerrias.

Continuez la taille des rosiers. La taille classique consiste à ne laisser que trois ou quatre belles branches munies chacune de trois ou quatre beaux bourgeons, le dernier (le plus haut), étant tourné vers l'extérieur, pour que les branches partent en "gobelet". Mais les Anglais taillent aussi leurs rosiers buissons ou paysages à la cisaille. Dans les deux cas, il faut aussi penser à nettoyer le bois mort !

Taillez les clématites à floraison estivale.

Taillez les arbustes qui fleurissent en été : buddléia (assez court), althéa (les pointes), tamaris (en supprimant quelques branches à la base) et spirées d'été (20 cm, en arrondissant les buissons).

Nettoyez les hortensias. Ôtez les extrémités défleuries, les tiges âgées. 


Les conseils du mois de mars au jardin

Mars signe le retour du printemps, mais gare aux gelées tardives ! Il n'est pas encore temps de retirer les voiles d'hivernage. En attendant, les semis de fleurs et de légumes peuvent commencer. Dans quelques mois, vous serez largement récompensé en fleurs, fruits et légumes. 

Au jardin d'agrément, c'est le moment de planter la pelouse mais aussi de tailler les rosiers et la glycine. Mars est aussi la meilleure période pour diviser les plantes vivaces et les perce-neige défleuris. Et pour bien préparer le terrain des futurs massifs, le jardinier pense à mettre en place de l'engrais biologique. Bientôt, il sera temps de procéder aux premiers semis des fleurs annuelles sous un voile de protection. Mars est aussi le mois idéal pour planter les rosiers à racines nues et semer les capucines grimpantes et les annuelles rustiques telles que les pieds d'alouette, ou encore les pois de senteur... Les arbustes à floraison estivale sont à rabattre au sol tandis que les haies sont à tailler. C'est aussi l'époque de planter les arbres et arbustes à feuilles caduques.

Sur le balcon, il est encore trop tôt pour commencer quoi que ce soit. Les plantes en pot doivent continuer d'être bien protégées contre le gel tardif.

Au potager, c'est le moment de planter les variétés précoces de pommes de terre, d'ail rose, d'oignon blanc, d'échalotes,d'asperges, de petits pois et de fraisiers en godets. Les semis sous abris peuvent aussi commencer (salades de printemps, choux, choux de Bruxelles, navets, poireaux, betterave rouge, salsifis, fèves, épinards,carottes, radis...).

Au verger, le moment est venu de planter les arbustes à petits fruits (framboisiers,groseilliers et cassissiers)


Les conseils du mois d'avril au jardin

Nous y voilà, c'est le printemps ! Le début de la période faste au jardin qui renaît véritablement. Les couleurs et la verdure réapparaissent... Top départ pour planter, semer, biner, soigner ! 

Au jardin d'ornement...

- Continuez d'aérer régulièrement la terre en la griffant légèrement.
- Dès que les températures sont positives, vous pouvez commencer à biner les adventices qui pointent déjà.
- Coupez régulièrement les fleurs fanées pour commencer la saison avec des massifs bien entretenus.
- Tondez la pelouse régulièrement et n'oubliez pas, ensuite, de passer le rouleau pour densifier le gazon.
- Vous pouvez encore planter les vivaces tout au long du mois.
- C'est également le plein mois pour planter les plantes grimpantes, les arbustes au feuillage persistant ainsi que les arbustes à floraison estivale.
- Plantez les conifères et les bambous, ainsi que les bulbes.
- Semez les capucines, les tournesols, les soucis, les pavots et les coquelicots.

Au potager...

- Plantez toutes les plantes aromatiques.
- Semez les pois et les haricots verts : attention, ils ne lèvent que si la température du sol dépasse les 10 degrés... Ne semez donc pas avant les dernières gelées !
- Continuez de planter les pommes de terre et les oignons blancs.
- Continuez de semer au choix les choux, les épinards, la laitue, mais aussi le cerfeuil, les carottes, les bettes, les navets, le panais, le radis.
- Semez des laitues et des scaroles tous les 15 jours/3 semaines pour bénéficier ensuite de récoltes échelonnées.
- Vous pouvez aussi planter ou semer les herbes parfumées : coriandre, origan, persil, cerfeuil, ciboulette, aneth, oseille, menthe,thym,...
- Attention à protéger les jeunes pousses des limaces qui sortent dès que les températures sont positives. Comme au verger, quand la température atteint 10 à 12 degrés, épandez un produit anti-limace - à base de fer de préférence pour son atout bio (surtout pour les légumes et aromatiques, que vous mangerez).
- Récoltez les asperges et les radis.
- Plantez sous abris la betterave, les choux et choux de Bruxelles, les salades.


les conseils du mois de mai au jardin

Au mois de mai la vie reprend dans votre jardin, les plantes et les arbres commencent à fleurir, c'est la période de l'année où vous aurez le plus de travail avec les semis et les plantations mais il vaut mieux les faire après les saints de glaces des 11/12 et 13 mai où le gel pourrait vous surprendre. 

Au potager

Semez les légumes qui vous donneront les plants pour le mois prochain. Disposés en lignes distantes d'une quinzaine de centimètre, ils n'ont pas besoin de beaucoup d'espace pour se développer. Semez ainsi choux-fleurs, choux rouges, choux-pommes, épinards d'été et cardons. Vous sèmerez directement en place haricots, petits pois et navets, carottes, salsifis et salades...

Ne semez pas toutes les graines en même temps... en échelonnant leur semis vous étalerez ainsi la période de récolte. Maintenez le sol frais pour favoriser la levée des graines et apportez nutriments en compost pour leur donner vitalité à leur démarrage. Ne lésiner pas sur le bêchage de votre jardin... les mauvaises herbes s'y installent volontiers à cette période.

Semez également en godet concombres, cornichons et courgettes qui seront mis en place quand ils auront atteint quelques centimètres. Tomates, melons et autres plantes sensibles attendront le 15 du mois pour être plantés.

Au verger

Continuez les apports en nutriments, car en cette période, la croissance de vos arbres fruitiers demande qu'on leur apporte le nécessaire pour leur bon développement. Lorsque vous verrez apparaître les premiers fruits... vous pourrez procéder à un éclaircissage en ne laissant que deux à trois fruits par lot pour permettre à ceux qui restent de pouvoir grossir suffisamment.

Au jardin d'ornement

Dans une terre riche en nutriment, semez les fleurs qui s'épanouiront en été ; ainsi, cosmos, soucis et capucines, n'attendent que votre main, tandis que pourront être plantés directement en place géraniums, œillets et bégonias. Laissez-vous séduire par toutes ces plantes à fleurs... mai est le mois idéal pour leur plantation. Si pour certains la floraison approche, pour d'autres elle s'éloigne, entretenez-les en procédant à la taille des fleurs fanées.

Les arbres, arbustes et haies

Vous pouvez continuer à planter arbres et arbustes... mais comme pour avril il faut impérativement que ceux-ci soient en conteneurs, sans quoi leur reprise risque fortement d'être compromise. Ne négligez surtout pas l'arrosage... n'oubliez pas que vos arbres sont en plein développement et ont besoin de suffisamment d'eau.

Lorsque les fleurs de vos arbres d'ornement seront fanées, ce sera le bon moment pour les tailler. Ainsi, cognassiers, lilas et forsythias apprécieront cette toilette de printemps. Apportez compost pour fertiliser la terre, paillez aux pieds et arrosez suffisamment vos arbres et arbustes.


Les conseils du mois de juin au jardin

• Attacher les plantes grimpantes.

• Griffer la terre de vos massifs, plates-bandes.

• Pailler vos massifs pour garder l'humidité et éviter trop de « mauvaises herbes ».

• Continuer à fabriquer votre compost en le retournant et l'arrosant.

• Arroser les nouvelles plantations et les plantes aimant l'eau.

• Installer un récupérateur d'eau de pluie et un arrosage goutte-à-goutte.

• Traiter et surveiller l'apparition de rouille sur les roses trémières.

• Traquer limaces et escargots.

• On vérifiera la présence de pucerons, rouille et oïdium sur les rosiers.

• Supprimez les jeunes rejets de fraisiers et posez des filets de protection contre les oiseaux.

Et toujours bon courage pour le desherbage avant la montée en graines. Faites-le après une bonne pluie, c'est plus facile !


Que faire au jardin au mois de juillet ?

En juillet, le jardinier peut admirer le fruit de ses efforts des mois précédents : les massifs et les bordures, abondamment fleuris, rivalisent de beauté avec les teintes vertes du feuillage des arbustes et de la pelouse. Et déjà, les récoltes de fruits commencent, sans oublier les petits fruits... 

Belles floraisons estivales

C'est le moment de s'émerveiller des floraisons abondantes des dahlias, rosiers, agapanthes, achillées, phlox, sauges... Restons cependant attentif(ve) au bien-être des plantes et des rosiers : le sécateur permettra de couper les fleurs fanées, pour encourager une deuxième floraison. Mais c'est surtout l'arrosage qui deviendra stratégique à cette période. Si vous n'en avez pas encore fait l'acquisition, c'est le moment de réfléchir à l'achat d'un collecteur d'eau de pluie qui vous rendra de grands services. Les règles d'or de l'arrosage sont : arroser à la fraîche (tôt le matin ou tard le soir), ne pas mouiller le feuillage (car cela favorise l'apparition de maladies) et enfin préférer des arrosages copieux à des arrosages fréquents, sauf bien entendu pour les jeunes plants et semis.

A propos de semis, justement il n'est plus temps désormais de les réaliser, sauf en prévision du printemps prochain. Dans ce cas, c'est le bon moment pour réaliser les semis de giroflées, de myosotis, de pensées... Si votre jardin manque de couleurs, vous aurez recours aux potées de pélargoniums, impatiens ou surfinia, proposées par les horticulteurs tout l'été. Cette solution, plutôt onéreuse, ne peut permettre à elle seule de fleurir tout un jardin. Cependant il faut parfois en user lorsque des massifs se trouvent dégarnis après les floraisons printanières, et si le temps a manqué pour les semis au moment du printemps.

Halte aux maladies et ravageurs !

Certaines plantes comme les rosiers, les plants de tomate, sont sensibles aux maladies et aux attaques de ravageurs : oïdium, pucerons... Il existe des solutions bio faciles à adopter et que nos grand-mères ne renieraient pas. Ainsi vous pouvez utiliser le bicarbonate de soude, un excellent fongicide, en solution à pulvériser sur les feuillages pour lutter contre les champignons. Contre les pucerons, les cochenilles, les araignées rouges, les aleurodes et les maladies des plantes en général, le savon noir fait des miracles. Préparez une solution dans un pulvérisateur, en mettant une cuillère à soupe de savon noir dans un litre d'eau. Enfin, si vous trouvez dans la campagne environnante de la prêle, préparez le purin de prêle qui a la propriété de stimuler les capacités de défense des plantes contre les maladies, et en outre, a également un effet répulsif sur les limaces, les pucerons.... Utilisez un vieux seau pour faire macérer les plantes dans de l'eau de pluie une quinzaine de jours, puis filtrez et mettez dans un pulvérisateur.

Au potager...

Voici quelques semis à réaliser au potager en juillet : chicorée, choux d'hiver, choux-fleur, brocoli, cresson, fenouil, haricot, laitue à couper et laitue d'hiver, mâche, navet, pois, oignon. Si vous avez de beaux choux-fleurs au potager, c'est sans doute le bon moment pour casser les feuilles afin de les rabattre sur le chou.

Vous prévoyez de partir en vacances et craignez que vos plantations ne souffrent de la soif en votre absence ? Une première solution consiste à réaliser un paillis autour de chaque plant, de façon à retenir l'humidité naturelle. Prévoir une entraide entre voisins peut également être une bonne solution, à condition de bien s'entendre et de ne pas partir en même temps !


Les conseils du mois d'août au jardin

C'est au mois d'août que les rosiers, les phlox, les soucis et tant d'autres fleurs sont à leur apogée. Pour autant il ne faut pas oublier de travailler un peu au jardin, de préférence tôt le matin lorsqu'il ne fait pas encore trop chaud.

Au mois d'août le jardin souffre parfois de la soif, mais ce sont surtout les plantations récentes qui auront besoin de votre aide pour passer le cap du premier été. Arrosez toujours à la fraîche : tôt le matin et le soir à partir de 18 h.

A cette période de l'année, votre potager vous donne de superbes légumes que vous récoltez au fur et à mesure. Mais certains légumes ont besoin de temps pour arriver à maturité. Pour éviter le pourrissement au contact de la terre, pensez à placer quelque chose (une assiette cassée, une petite dalle...) sous les courges, les potirons, pour les isoler de la terre.

Vos tomates, courges d'hiver et potirons ont besoin d'eau mais aussi de soleil ! Souvent leurs fruits sont enfouis dans le feuillage. Ils poussent moins vite en cette fin de l'été, on peut donc sans risque ôter les feuilles qui leur font de l'ombre. Choisissez les plus basses sur les plants de tomates pour que les grappes du bas mûrissent d'abord. Toutes les feuilles qui cachent courges et potirons peuvent être enlevées.

Quant à votre pelouse, ne la tondez pas trop courte. Augmentez la hauteur de coupe jusqu'à 5 cm afin de préserver son humidité un peu plus longtemps, ce qui lui évitera de brûler.


Les conseils du mois de septembre au jardin

Joli mois de septembre où il fait bon se promener dans nos jardins. La chaleur de l'été s'endort peu à peu, laissant derrière elle un sol chaud où la végétation reprend ses appétits. Septembre nous laisse encore le temps d'apprécier les derniers légumes juteux et rafraîchissants pour ne pas nous faire si vite oublier le goût des jours de nos vacances... 

Au jardin d'ornement... Après les grandes floraisons du mois d'août, septembre vous permettra d'en récolter les graines. Vous pourrez ainsi vous constituer une petite collection de vos plantes favorites, que vous pourrez semer à nouveau l'année prochaine. Veillez à les stocker avec soin, bien au sec à l'abri de la lumière. Supprimez les fleurs et tiges en fin de vie, débarrassez vos massifs des feuilles tombées au sol et supprimez les mauvaises herbes avant qu'elles ne s'installent. En septembre, semez soucis et ancolies, bleuets, nigelles et pieds d'alouette.

Au potager..Le temps de septembre se rafraîchissant par rapport à celui d'août, il n'est plus nécessaire d'arroser autant vos légumes, ceux-ci avec un excès d'eau, finiraient par se fendiller puis viendraient à pourrir vous privant ainsi de leur parfum gustatif. Appréciez ce mois, il est sans aucun doute le dernier à vous offrir tomates, melons, aubergines et bien d'autres. Ne relâchez pas vos efforts d'entretien au jardin, septembre est une période propice à la pousse de biens des mauvaises herbes, ... au travail ! Ce moi-ci, semez choux, épinards et laitues ou encore navets et radis, tous en variété d'hiver.

Au verger... Septembre au verger est la continuation de bien des histoires... des histoires pleines de saveurs... vous les connaissez ? Pommes, poires, pêches et prunes vous attendent... que demander de plus à nos fruitiers lorsqu'ils nous offrent leur meilleur présent. Ceux qui les aiment le savent bien, et ne les manqueraient pour rien au monde ! Profitez de ce mois pour planter vos fraisiers, tentez de nouvelles variétés, agrandissez ou régénérez vos rangs.

Les chaleurs estivales sont derrières nous et la végétation va enfin pouvoir respirer. Les arbustes retrouvent une nouvelle période de croissance, le potager offrent de magnifiques légumes alors que la plupart des fruits sont encore à cueillir. Les fleurs, moins nombreuses, sont souvent de très belle qualité alors que les plantes d'automne pointent petit à petit le bout de leur nez !


Que faire au jardin en octobre ?

L'hiver sera bientôt là ! Les températures commencent à chuter et déjà les premiers signes de l'automne ne trompent pas. Les arbres se parent de leurs couleurs châtoyantes entre jaune profond et rouge intense 

Au jardin d'ornement...

Otez les plantes annuelles qui se fanent et sèchent. Retirez tous les bulbes du jardin. Taillez les arbustes à floraison estivale. Ramassez les feuilles mortes et compostez-les. Brûlez celles qui proviennent d'arbres malades.

En fin de mois, préparez le sol pour planter les rosiers : bêchez en profondeur et apportez du fumier.

Plantez les chrysanthèmes, de nouvelles variétés de rosiers à racines nues, les plantes de bruyères (rhododendrons, bruyères, camélias...). Plantez également les conifères, qui ont besoin d'un sol encore pas trop froid pour s'installer correctement, ainsi que tous les arbustes persistants pour haie (buis, thuyas...), les arbres feuillus. 

C'est également le meilleur moment pour planter les arbres fruitiers (à noyaux et à pépins).

N'oubliez pas de planter les bulbes de printemps (crocus, muscaris, scilles...). 

Au Potager...

Après un été abondant en récolte, voici venu le temps des légumes d'hiver et des derniers légumes d'été.

Si certaines parcelles doivent rester vierge jusqu'au printemps prochain, semez des engrais verts pour amender votre terre naturellement.

  • Finir de récolter les derniers légumes d'été comme les tomates, aubergines, courgettes, poivrons
  • Rentrez les légumes d'automne déjà mûrs dans un endroit sec, aéré et frais (environ 10 à 12°) pour les conserver au mieux.
  • Récoltez potirons, carottes, navets et betteraves lorsqu'ils auront atteint leur maturité.
  • Commencez à semer les radis d'hiver en les protégeant par un tunnel ou un châssis.
  • Le fumier peut d'ores et déjà être étalé sur les surfaces inutilisées de votre potager.
  • Arrachez l'ensemble des légumes racines
  • Rentrer les céleris et endives
  • Planter l'ail rose sans bâton pour une récolte l'été prochain
  • Avant les premières gelées, il faut penser à rentrer les panais
  • Ramasser la mâche selon vos besoins

Que faire au jardin en novembre ?

L'automne est en effet la saison idéale pour planter de nouveaux arbres et arbustes. Il faut aussi en profiter pour élaguer et tailler ceux qui sont en place et installer les vivaces en prévision de la saison à venir. 

Plantez, taillez et nettoyez les arbres fruitiers

Le verger est la partie la plus active du jardin en cette saison. Profitez des jours où il ne gèle pas pour mettre en terre vos arbres fruitiers. Si le temps ne le permet pas, couchez vos jeunes plants dans un lit de paille et de sable en attendant de les planter. Vous pouvez également tailler les arbres des fruits à pépins, les noyers et les figuiers, et bouturer les groseilliers, les cassissiers et les framboisiers si vous n'avez pas eu le temps de le faire le mois précédent. Fumez le sol qui entoure vos arbres et nettoyez pour éviter l'apparition de maladies, souvent favorisées par l'hiver. Pour ce faire, brûlez les feuilles mortes et brossez les écorces pour éliminer les lichens et les mousses. Vous pouvez ensuite traiter les arbres démunis de leurs feuilles avec de la bouillie bordelaise.

Les tâches à faire au potager en novembre

Vous pouvez continuer à profiter de vos légumes d'hiver, mais il faudra les protéger. Les plants de tomates peuvent être définitivement arrachés tandis que les légumes racines continueront à se développer lentement. Après les dernières récoltes, nettoyez votre jardin, désinfectez et rangez les accessoires comme les tuteurs ou les rames. Vous pouvez continuer à semer et à planter en novembre. Semez les carottes, les radis ou les pois sous abri et plantez les échalotes et les ails. Préférez un sol bien drainé et léger. Si vous avez encore des mâches ou de l'oseille à récolter, pensez à les protéger avec un tunnel en plastique. Parmi les travaux de jardinage en novembre figure la préparation du sol. Vous pouvez commencer à labourer et à bêcher les grosses mottes de terre pour qu'elles respirent et se reposent pendant l'hiver.

Les conseils jardinage pour protéger les plantes en hiver

Pour protéger les jeunes arbustes et les vivaces, un paillage végétal peut suffire. Vous pouvez utiliser des feuilles mortes, des écorces ou un peu de fumier pour mettre les racines à l'abri du gel. Une voile d'hivernage peut être nécessaire pour les plantes fragiles. Quant aux plantes en pot, le mieux est de les mettre dans un lieu moins exposé au vent et au froid.

Les autres travaux de jardinage à faire en novembre

Les tâches à faire au mois de novembre au jardin servent principalement à préparer le printemps. Remettez de l'ordre dans votre jardin, ramassez les feuilles mortes, nettoyez la pelouse et offrez à votre gazon une dernière tonte légèrement en hauteur. Profitez de l'occasion pour redessiner les bordures et retracer les allées.


Les travaux du jardin au mois de décembre

Fertilisation du jardin en hiver

Binez les parcelles non cultivées et les massifs à planter et épandez en surface les engrais et amendements nécessaires : engrais organique de fond (fumier, poudre d'os, ...), compost, ...

Utilisez de la corne torréfiée aussi bien au potager qu'au pied de vos arbustes de haies ou vos jeunes arbres : cet engrais de fond, à libération lente, est riche en éléments nutritifs.

Conservez la cendre de votre cheminée : riche en calcium, elle vous servira d'engrais au printemps.

Entretien du jardin en hiver

Nettoyez vos outils de taille : graissez et affûtez votre sécateur et votre cisaille.

Brossez et désinfectez pots et jardinières : ils resserviront lors des prochains semis en fin d'hiver et au printemps.

Récupérez vos tuteurs après usage, nettoyez-les et entreposez-les

Autres travaux

Dressez pour l'an prochain les plans de vos futurs massifs. Inspirez-vous des encyclopédies et magazines de jardinage, mais aussi des plus beaux jardins que vous connaissez.

Pensez à nourrir les oiseaux avec des graines et de la graisse. Apportez-leur aussi de l'eau en veillant à la renouveler périodiquement.

Pour nous contacter

Adresse

Un jardin à Landrévarzec

Coat ar Stang

29 510 Landrévarzec

Téléphone et mail

06 64 53 09 93

unjardinalandrevarzec@gmail.com