Le pelargonium

25/07/2018

Souvent appelés à tort « géraniums », les pélargoniums magnifient balcons, terrasses et rebords de fenêtre lors de leur floraison estivale aux multiples couleurs. Autre atout de taille en été : ils repoussent les moustiques ! 

Le pélargonium fait partie de la famille des Géraniacées. Originaire d'Afrique du Sud, il n'est pas rustique sous nos climats. Il ne doit pas être confondu avec le véritable géranium, plante vivace, complètement rustique et cultivée en massif.

Ces herbacées, aux couleurs multiples, passant du blanc au rose et du pourpre au bleu, fleurissent d'avril à octobre suivant les espèces. Leurs fleurs sont quelquefois veinées d'une nuance de deux teintes. Les pélargoniums zonales ont de grosses fleurs simples ou doubles, tandis que les pélargoniums lierres possèdent de petites fleurs.

Il existe aussi des espèces de pélargoniums à feuilles odorantes, au parfum d'orange, citron, mentholé, ...

On compte environ 300 espèces et près de 1 000 variétés. Cependant, on distingue surtout quatre groupes de variétés de pélargoniums :

  • les géraniums lierre, aux tiges retombantes, utilisés en jardinière ;
  • les géraniums zonales (nains ou non), aux tiges droites ;
  • les géraniums à grandes fleurs ;
  • les géraniums odorants.

Les pélargoniums ne supportent pas le gel. Il est donc nécessaire de les rentrer pendant l'hiver.