Le muguet

01/05/2018

Santé, bonheur et chance, voilà bien le cocktail idéal après lequel tout le monde court depuis la nuit des temps. Alors à défaut de trouver aujourd'hui la recette miracle, pourquoi ne pas essayer de donner un petit coup de pouce au destin en offrant à ceux que vous aimez une petite fleur porte-bonheur délicate et parfumée : le muguet.

Même s'il n'est pas très exigeant, le muguet apprécie les coins ombragés de votre jardin. Plante de sous-bois, il se plaira au pied d'un arbre. Il s'adapte facilement à tous types de sol, mais pour lui concocter un nid douillet, prévoyez de préférence un sol meuble, humide et bien drainé dans lequel il s'épanouira. Afin de le voir fleurir au printemps, plantez les rhizomes (ou « griffes ») en octobre, à 3 cm de profondeur, en les espaçant d'environ 10 cm et placez les bourgeons vers le haut. Recouvrez de terreau et pour finir, arrosez abondamment.
Lorsqu'il se plait, le muguet peut devenir envahissant ! Dans ce cas, n'hésitez pas à en arracher quelques pieds.

Bon à savoir !

Surveillez enfants et animaux : le muguet est classé parmi les plantes à haute toxicité ! Il contient de la convallarine, un puissant stéroïdien dont les effets sont proches de ceux de la digitaline... Son ingestion provoque vomissements, douleurs abdominales, et problèmes cardiaques pouvant entraîner la mort.