Le laurier-sauce

11/03/2018

Les feuilles du laurier-sauce, en forme de fer de lance, dégage un arôme très prononcé lorsqu'on les brise, car elles sont riches en huile essentielle. Les fruits en sont aussi bien pourvus. C'est cette huile qui confère à l'arbuste des propriétés médicinales reconnues. Le laurier a en effet une action antiseptique, antivirale et bactéricide. L'huile de ses fruits s'avère même être une arme redoutable contre les insectes et les parasites, poux et acariens en ligne de mire. Ses feuilles fraîches ou séchées dégagent un arôme marqué lorsqu'on les froisse ou qu'on les brise. N'hésitez pas alors à en glisser dans vos court-bouillons et d'une manière générale dans toutes les eaux de cuisson(pâtes, riz...) Originaire d'Asie mineure et d'Europe méridionale, le laurier est devenu symbole de la victoire dans l'Antiquité gréco-romaine, où on le dédiait à Apollon. Tressé en couronne, il honorait les poètes ainsi que les généraux victorieux, voilà pourquoi aujourd'hui, on dit qu'il ne faut pas « s'endormir sur ses lauriers ».

Le laurier-sauce est un arbuste vivace et persistant de la famille des lauracées. Peu exigeant en ce qui concerne le sol sur lequel il pousse, il a besoin toutefois d'un climat chaud et d'une bonne exposition au soleil.

Son feuillage dense et persistant, d'un beau vert sombre et brillant le rend parfait pour réaliser une haie dans les jardins. Mais c'est pour ses propriétés aromatiques que le laurier-sauce est réputé et très utilisé dans la gastronomie. Au printemps, il laisse apparaître ses petites fleurs jaunes et ses baies rondes et noires.

Et attention, appelé laurier noble ou laurier d'Apollon, il ne doit surtout pas être confondu avec ses cousins le laurier-rose et le laurier-cerise qui sont très toxiques, voire mortels, et uniquement ornementaux.