La Fraise

17/08/2017

Ce petit fruit rouge, la vedette des desserts, séduit plus d'un. En plus de son goût se prêtant à de nombreuses préparations, ce petit fruit rouge regorge de bienfaits pour la santé ! 

Historique

La fraise actuelle, telle que nous la connaissons est le résultat de croisements de fraises sauvages des Amériques. En 1714, quelques plantations sont envoyés en Bretagne au jardin botanique de Brest et trouvent dans ce climat océanique, proche de celui de leur biotope d'origine, un milieu favorable à leur culture En 1740, la ville de Plougastel (limitrophe de Brest), déjà productrice de fraisier des bois, devient le premier lieu de production de cette nouvelle espèce dite « fraise de Plougastel ». La culture de la fraise devient la spécialité de la commune, qui produira près du quart de la production française de fraises au début du xxe siècle.

Une autre variété légèrement plus petite sera développée dans le Sud de la France à partir de croisement avec des fraisiers nains méditerranéens, moins exigeants en eau, la « gariguette ». Cette dernière, dont le fruit est de forme plus allongée (et davantage coloré à maturité), a cependant le défaut d'une moins bonne conservation. Mais sa saveur, plus proche de la fraise des bois, et connue des Provençaux, est souvent considérée comme plus « authentique » que celle de la fraise commune.

Saison et santé

Selon la variété, la saison de maturation des fraises s'étend de mai à septembre. Par des techniques de cultures artificielles, il est possible de produire des fraises en dehors de cette période.

La fraise regorge de vitamine C, de vitamine A pour stimuler les défenses immunitaires, de vitamine B9, important pour les femmes enceintes. Elle est riche en oligo-éléments, sous forme de sels de potassium pour le système nerveux et contre la fixation excessive du sodium, de calcium pour les os, et du magnésium contre le stress.

Variétés

Il existe plus de 600 variétés de fraises !